ID de suivi UA-65326999-1

30/06/2017

SIMONE VEIL L'ETERNELLE

Elle paraissait éternelle.
Elle avait survécu à Auschwitz.
Simone Veil rayonnait. 
Elle aimait la vie et se souciait des plus faibles.
 Depuis ce jour de juin 1989 où je l'avais interviewée à Paris
pour Le Journal de Genève (édition du 3-4 juin), je n'ai jamais oublié son regard,
tout de douceur et de fermeté. Ni le matricule sur son poignet.

Voici quelques extraits de cet entretien qui date
mais qui garde toute son intemporalité.

 

1:1989.jpg

 

Lors de mon entretien avec Simone Veil en 1989.

Photo: J. Anrich

   

2SV.1989.jpg

3.SV.1989.jpg

05/02/2017

ANDREE CHEDID: 6 FEVRIER 2011- 6 FEVRIER 2017

Andrée Chedid nous a quittés le 6 février 2011
 
après avoir eu le temps, bien que déjà atteinte par la maladie d'Alzheimer, d'écrire un de ses livres les plus déchirants:
L'Etoffe de l'Univers* dont est extrait ce poème.

 

Je me nomme poète

 

thumb_AVEC ANDREE CHEDID 2002 - copie_1024.jpg

 

«Au-dessus du Poète

Il y a la Poésie

Cette langue des dieux

Et par-delà

L’imaginaire est Roi

J’étais le Commandeur

De ce domaine

Devenu mon Royaume

Je me rappelle

Les Mots et les Paroles

Je les traque

Et les retraque

Je les attrape

Puis je les perds

Je les rattrape

Puis les reperds

Ont-ils un sens

Ces Mots ?»

Ces Paroles ?

Quelle importance

Leur nom est Amour

Et je me nomme Poète.»

 

 

 

Extrait de L’étoffe de l’univers (Flammarion, 2010)