ID de suivi UA-65326999-1

05/12/2014

BERTIL GALLAND (4) LA SAGA D'UN EDITEUR

 L'année 2014 se termine en beauté pour Bertil Galland !
Après s’être vu décerner ce printemps à Bruxelles,
l
e Prix littéraire de l’Académie royale de Belgique, 
l’écrivain-éditeur nous avait ravis avec les deux premiers tomes
de son autobiographie.*  
Nous brûlions de découvrir son troisième tome intitulé 
Une Aventure appelée littérature romande…** et d’y retrouver,
de Corinna Bille à Nicolas Bouvier, de Jean Cuttat à Pierre-Alain Tâche, autant d’auteurs devenus les membres 
d’une «famille». 
Autant dire que, lu et relu, ce livre nous habitera longtemps.

Lire la suite

28/05/2014

XOCHITL BOREL: LE GOUT DES MOTS

 X2.jpg

Xochitl Borel: Elle écrit, chante, joue du piano, le tout avec joie et talent.

  Photo: Alois Gutiérrez

 

C'est un étrange petit livre, rempli de poésie et de tendresse, que nous avons de la peine à abandonner. La magie n'est pas loin.

L'auteur assurément aime les enfants, la poésie et les mots, qui sont pour elle des sons et des couleurs.

 

Dans une autre vie, Xochitl Borel était musicienne, chanteuse à texte et à la voix d'or.

Cette idéaliste, qui a de qui tenir puisque son père exerça la médecine en Amérique latine et qu'elle y était, est révoltée par les injustices, Que les choses soient dites: elle n'accepte pas le monde tel qu'il est. Un jour à Vevey, un jour à Istanbul, un jour au Mexique, elle essaie, avec ses mots, de rendre le monde plus humain.

 

Voici le premier roman de cette fin lectrice: L'alphabet des anges. Mais où est-elle allée chercher sujet aussi délicat sans être triste ?

Le sujet est en effet  très étonnant pour une jeune fille qui n'a pas  connu la maternité. Xochitl réussit à se mettre dans la peau de Soledad, mère d'une fillette née borgne alors qu'elle n'aurait pas dû naître. L'intervention de la «faiseuse d'anges» a échoué.  Aneth est née, fruit d'«un amour trop fort et vite consumé» nous dit Soledad. La petite fille est cependant condamnée à la cécité. Mais cet Ange a un don puisqu'il est habité par la poésie. Chacune de ses phrases, chacun de ses gestes est Poème car, autour d'elle, on ne ressent pas l'ombre d'une angoisse mais uniquement la confiance en l'avenir. Et la petite Aneth est sensible à ce message d'optimisme.

 

Est-ce parce que Xochitl Borel fut une «petite fille heureuse qui aimait le soleil sur ses cheveux blonds» ? Ou encore parce qu'elle aime le bleu lavande et qu'elle fut très aimée par ses parents ? 

La fable qu'elle a écrite autour d'Aneth a gardé le souvenir d'une enfance émerveillée, ici et ailleurs.

Soledad ne se complaît jamais dans la souffrance. Comment le pourrait-elle avec cette fillette qui dialogue avec les végétaux et avec ce que les voyants ne savent plus voir ?

La jeune musicienne à la voix d'ange, qui connaissait par coeur les fables de la Fontaine, n'a pas fini de nous étonner sur les chemins de la création.

 

 

Préface de Blaise Hofmann, Collection Alcantara, 125 pages, Editions de L'Aire.

 

 

 

La voix de Xochitl 

http://www.mx3.ch/Xochitl