ID de suivi UA-65326999-1

17/03/2013

PHRASES LUES (8): LE SANG DES MOTS

Parce que «Les regards dont je parle

sont parfois les appels d'un coeur affamé», comme l'écrivait
Henri Roorda, et que j'en côtoie chaque jour ou presque ici et là,
voici quelques citations extraites
de mes dernières lectures.
Puissent-elles éclairer vos chemins printaniers!


 

«On écrit pour être aimé

et pour aimer».

 

 

Claude Roy

 

 

  

 

«Ecrire

c'est dessiner une porte

sur un mur infranchissable,

et puis l'ouvrir».

 

Christian Bobin (L'homme-joie, L'Iconoclaste),

 

 

«Il ne fait aucun doute que tu es un individu imparfait
et blessé,

un homme qui porte en lui une blessure 
depuis le tout début
(pourquoi sinon

aurais-tu passé toute ta vie d'adulte 

à verser ce sang de mots sur une page ?)

 

 

Paul Auster (Chronique d'hiver, Actes Sud).

 


 

«J'étais souvent un Olivier Messiaen forestier.
Il suffisait que j'introduise mes pas dans les bois

pour écouter, sur les épicéas et les mélèzes,
l'appel des mésanges bleues.

Je recopiais les oiseaux avec des mots».

 


Raymond Farquet (Les jours s'en vont, je demeure, L'Aire).

 

 

 

«Marche, laisse-toi porter par le hasard,

choisis d'aller nulle part

plutôt que de savoir à l'avance où tu vas.

Entre dans une librairie,
ouvre les livres que tu ne connais pas.

Prends-en un que tu ne connais pas

et fais-en le livre de ta vie…»

 

David Collin (Les cercles mémoriaux, Editions L'Escampette)

 

 

 

«On se lit à travers les livres, 
soit 
pour se découvrir, soit pour se contrôler».

 

Romain Rolland  

 

14/01/2013

POEMES CHOISIS (32): PAUL AUSTER

Les années se suivent et la Poésie 
continue 
à nous habiter. 
Comme l'air que nous respirons, 
elle nous sera toujours vitale. 
Au fil des jours, je vous proposerai des textes
qui répondent parfaitement aux interrogations
du 21 me siècle et 
à notre humaine condition. 

 

«Rien, en Poésie, ne s’achève. 

Tout est en route, à jamais».

 

 

Andrée Chedid **


 

«Chaque mot est un ailleurs...»

Saviez-vous que l'auteur de Trilogie new-yorkaise, de L'invention de la solitude 
et de Moon Palace, entre autres très grands romans, a aussi écrit des poèmes ?

Auster Paul_Lotte Hansen.jpg

Photo: copyright Lotte Hansen


«Impossible

d'en entendre davantage. La langue

nous retire pour toujours

du lieu où nous sommes, et en aucun lieu

nous ne pouvons être en repos

dans les choses qui nous sont données

à voir, car chaque mot

est un ailleurs, une chose qui bouge

plus vite que l'oeil, tout

comme ce moineau bouge, tournoyant

dans l'air

où il n'a pas de chez lui...»




 

 

* In Disparitions, Editions Unes Actes Sud, 1994 (édition originale en anglais 1987).
Tous les livres de Paul Auster ont été publiés chez Actes Sud.