ID de suivi UA-65326999-1

23/05/2018

POEMES CHOISIS (10) : TAGORE

A l’instar de la nature et de la musique, la poésie peut nous être un viatique.
Au fil des jours, je vous proposerai des textes qui m’accompagnent
avec une fidélité indéfectible.

 

«Rien, en Poésie, ne s’achève.

Tout est en route, à jamais».

Andrée Chedid

 

«Qui es-tu, lecteur, toi qui, dans cent ans, liras mes vers ?

Je ne puis t’envoyer une seule fleur de cette couronne printanière,

ni un seul rayon d’or de ce lointain nuage.

Ouvre tes portes et regarde au loin.

Dans ton jardin en fleurs, cueille les souvenirs parfumés des fleurs

fanées d’il y a cent ans.

Puisses-tu sentir, dans la joie de ton cœur, la joie vivante qui,

un matin de printemps, chanta, lançant sa voix joyeuse par delà cent années».

 

IMG_1499.jpg

«Dans ton jardin en fleurs…»

 

Photo : Roland Bettex

 

 

In Le Jardinier d’amour, Editions Gallimard.

 

 

 

 

22:48 Écrit par Gilberte Favre dans Lettres | Tags : tagore, poésie, andrée chedid | Lien permanent | Commentaires (0) |

POEMES CHOISIS (45) JEAN-NOEL CUENOD

 Les années se suivent et la Poésie continue à nous habiter. 
Comme l'air que nous respirons, elle nous sera toujours vitale. 
Au fil des jours et des saisons, voici des textes qui nous semblent répondre aux interrogations du 21 me siècle 
et à notre humaine condition. 

 Tout est en route, à jamais».

 

 Andrée Chedid 

 

J’ENTENDS

IMG_8254.jpg

     Jean-Noël Cuénod, tout récemment, lors d'une lecture poétique à Genève.

 

«Ville sans oreille les cloches sont muettes

Le ballet des ombres agite le silence


Comme si de rien n’était elles s’étreignent

Mais les phares d’une voiture les séparent


Et la lumière s’en va poursuivre sa route

Mes pas maintenant font un bruit du tonnerre


Je suis le dieu qui chemine sans but

Brut comme un trottoir et sec comme un lendemain


Au fond de ma mort je cherche le pain de vie

Pour vous le transmettre prenez-en de la graine


 Un jour je vous le dis les cloches chanteront

Et vous verrez alors de quel feu je me chauffe.»

 

 

 

 * Extrait d'Entrailles célestes, à paraître.

 


  Jean-Noël Cuénod signera son prochain livre, Ne touche pas à mon Dieu (Editions Slatkine) le 2 mai au Salon du livre et de la presse de Genève (stand Slatkine) de 10 h.30 à 12 h.

 

 

22:48 Écrit par Gilberte Favre dans Culture, Lettres, Monde | Lien permanent | Commentaires (0) |