ID de suivi UA-65326999-1

07/08/2011

POEMES CHOISIS (18): RILKE

A l’instar de la nature et de la musique, la poésie peut nous être un viatique. 
Au fil des jours, je vous proposerai des textes qui m’accompagnent avec une fidélité indéfectible.


«Rien, en Poésie, ne s’achève.

Tout est en route, à jamais».

 

Andrée Chedid

 

rilke_simplenormal.jpg

 

«Ô, mes amis, vous tous, je ne renie

aucun de vous; ni même ce passant

qui n'était de l'inconcevable vie

qu'un doux regard ouvert et hésitant.

Combien de fois un être, malgré lui,

arrête de son oeil ou de son geste

l'imperceptible fuite d'autrui,

en lui rendant un instant manifeste.


Les inconnus. Ils ont leur large part

à notre sort que chaque jour complète.
Précise bien, ô inconnue discrète,

mon coeur distrait, en levant ton regard».


In Vergers, Poésie/Gallimard.

10:06 Publié dans Lettres | Tags : rilke, andrée chedid, poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |

30/07/2011

POEMES CHOISIS (17): CORINNA BILLE

A l’instar de la nature et de la musique, la poésie peut nous être un viatique.
Au fil des jours, je vous proposerai des textes qui m’accompagnent
avec une fidélité indéfectible.

 

 

«Rien, en Poésie, ne s’achève.

Tout est en route, à jamais».

Andrée Chedid

AVT_Corina-Bille_4770.jpg

«Je suis toutes les jeunes filles qui volent au-dessus des herbes.

Les prairies crépitent d’élytres, de graines et d’épis tranchants,

elles parfument et brûlent, elles guérissent, elles donnent la mort.

 

Je serai pour toi, l’unique. Je serai ton amour car tu es mon Amour.

Avant toi il n’y eut personne, après toi, il n’y aura que la Mort.

 

De tout temps je t’ai connu et je ne le savais pas. Maintenant je sais.

 

Je n’ai pas trouvé de mots pour te parler, tu n’as pas inventé de mots

pour m’aimer. Mais il a suffi d’un regard.

 

Nous nous sommes vus et nous avons souri.

Il n’y eut qu’une vision, un seul sourire».

 

 

 

 

 

In Chants d’amour et d’absence, Editions Empreintes.