ID de suivi UA-65326999-1

28/05/2014

XOCHITL BOREL: LE GOUT DES MOTS

 X2.jpg

Xochitl Borel: Elle écrit, chante, joue du piano, le tout avec joie et talent.

  Photo: Alois Gutiérrez

 

C'est un étrange petit livre, rempli de poésie et de tendresse, que nous avons de la peine à abandonner. La magie n'est pas loin.

L'auteur assurément aime les enfants, la poésie et les mots, qui sont pour elle des sons et des couleurs.

 

Dans une autre vie, Xochitl Borel était musicienne, chanteuse à texte et à la voix d'or.

Cette idéaliste, qui a de qui tenir puisque son père exerça la médecine en Amérique latine et qu'elle y était, est révoltée par les injustices, Que les choses soient dites: elle n'accepte pas le monde tel qu'il est. Un jour à Vevey, un jour à Istanbul, un jour au Mexique, elle essaie, avec ses mots, de rendre le monde plus humain.

 

Voici le premier roman de cette fin lectrice: L'alphabet des anges. Mais où est-elle allée chercher sujet aussi délicat sans être triste ?

Le sujet est en effet  très étonnant pour une jeune fille qui n'a pas  connu la maternité. Xochitl réussit à se mettre dans la peau de Soledad, mère d'une fillette née borgne alors qu'elle n'aurait pas dû naître. L'intervention de la «faiseuse d'anges» a échoué.  Aneth est née, fruit d'«un amour trop fort et vite consumé» nous dit Soledad. La petite fille est cependant condamnée à la cécité. Mais cet Ange a un don puisqu'il est habité par la poésie. Chacune de ses phrases, chacun de ses gestes est Poème car, autour d'elle, on ne ressent pas l'ombre d'une angoisse mais uniquement la confiance en l'avenir. Et la petite Aneth est sensible à ce message d'optimisme.

 

Est-ce parce que Xochitl Borel fut une «petite fille heureuse qui aimait le soleil sur ses cheveux blonds» ? Ou encore parce qu'elle aime le bleu lavande et qu'elle fut très aimée par ses parents ? 

La fable qu'elle a écrite autour d'Aneth a gardé le souvenir d'une enfance émerveillée, ici et ailleurs.

Soledad ne se complaît jamais dans la souffrance. Comment le pourrait-elle avec cette fillette qui dialogue avec les végétaux et avec ce que les voyants ne savent plus voir ?

La jeune musicienne à la voix d'ange, qui connaissait par coeur les fables de la Fontaine, n'a pas fini de nous étonner sur les chemins de la création.

 

 

Préface de Blaise Hofmann, Collection Alcantara, 125 pages, Editions de L'Aire.

 

 

 

La voix de Xochitl 

http://www.mx3.ch/Xochitl 

 

 

 

17:45 Écrit par Gilberte Favre dans Culture, Femmes, Humour, Lettres, Monde, Vaud, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/02/2013

EDITEUR ET HOMME LIBRE: MICHEL MORET

Michel Moret était adolescent quand il s'immergea dans la littérature. Ce fut un peu par hasard et pour la vie. S'il apprit le métier de libraire, c'est sans doute pour voir de près, toucher et lire ces objets sacrés qui étaient devenus ses amis privilégiés: les livres. Depuis 1978, il dirige l'une des maisons d'édition les plus importantes de Suisse romande: les Editions de L'Aire, qu'il présente comme «une aire de liberté ouverte à tous les courants de sensibilité ayant un souffle civilisateur». De la philosophie à la poésie, de l'histoire aux sciences humaines, tout l'intéresse. Homme d'intuition, il ne s'est pas contenté de révéler des auteurs aussi remarquables que Daniel Maggetti, Adrien Pasquali, Rose-Marie Pagnard, Marie-Claire Dewarrat, Corinne Desarzens, Pascale Kramer ou Eugène – parmi d'autres – et de publier Henry Bauchau et Carsten Niebhur, l'auteur d'un mémorable Voyage en Arabie heureuse et autres pays de l'Orient.

 

 portraitMM.jpg

 Michel Moret, généreux et dénué d'ego.


Littérature et humanité

Michel Moret respire la littérature et l'amitié autant que l'humilité. Homme de principes – on dirait «idéaliste» –, il cultive la fraternité à l'exemple d'un poète qu'il vénère: René Char et n'hésite pas à dénoncer les méfaits de la mondialisation. La mesquinerie n'est pas dans ses gènes.

Ses qualités personnelle et sa fidélité lui ont valu l'amitié et l'estime de Jacques Mercanton, d'Yvette Z'Graggen et de Maurice Chappaz. Homme discret et pudique, totalement dénué d'ego, Michel Moret n'a jamais dit à quel point il a su ensoleiller la vieillesse et la solitude de certains écrivains... 
Avec talent et sensibilité, cet éditeur sait aussi, pour notre bonheur, prendre la plume. 

L'éditeur est écrivain
Après nous avoir offert de très émouvants récits autobiographiques – 
Feuilles et racines, Beau comme un vol de canard, et Danser dans l'air et la lumièremais encore Le Livre bleu des citations, le voici qui nous propose l'Abécédaire d'un homme libre.

Au fil de ses lectures, «certains mots ont clignoté» dans sa tête. Il en est résulté «une pochade libératrice pour l'auteur et peut-être ludique pour le lecteur», nous dit-il. Mais le tendresse et l'humour n'empêchent pas la sagesse. La preuve par l'exemple:

De A – L'Aire – propice à la liberté, Angoisse (moteur de l'individu) à Z – Zigzag – «Parcours emprunté par le voyageur sans objectifs ou par le lecteur d'un abécédaire!», l'auteur-éditeur nous incite à une redécouverte de l'alphabet qui pourrait bien correspondre à sa philosophie et à une certaine éthique.

Si C (cahier) est un «Bloc de feuilles  vierges sur lesquelles on apprend aux enfants à écrire le mot liberté», et L (lire: lit-on pour comprendre notre vie, ou pour agrandir notre vie, ou pour fuir notre vie» ?, comment ne pas être touché par le N.  (Naïveté: état de grâce) ?

Ce bijou est agrémenté d'oeuvres d'artistes aussi divers que Magritte, Martial Leiter, van Gogh, Man Ray... L'Abécédaire d'un homme libre est à lire, à regarder mais aussi à écouter pour sa petite musique intérieure. Car les livres de Michel Moret émanent d'un homme généreux qui a mis son énergie au service de la littérature. A une époque où l'édition vit des jours plutôt difficiles, il a gardé sa foi et ne connaît pas le désenchantement. 


Tous ses livres sont publiés à L'Aire.

www.editions-aire.ch

 

 

14:56 Écrit par Gilberte Favre dans Culture, Humour, Lettres, Monde | Lien permanent | Commentaires (0) |