ID de suivi UA-65326999-1

30/07/2011

POEMES CHOISIS (17): CORINNA BILLE

A l’instar de la nature et de la musique, la poésie peut nous être un viatique.
Au fil des jours, je vous proposerai des textes qui m’accompagnent
avec une fidélité indéfectible.

 

 

«Rien, en Poésie, ne s’achève.

Tout est en route, à jamais».

Andrée Chedid

AVT_Corina-Bille_4770.jpg

«Je suis toutes les jeunes filles qui volent au-dessus des herbes.

Les prairies crépitent d’élytres, de graines et d’épis tranchants,

elles parfument et brûlent, elles guérissent, elles donnent la mort.

 

Je serai pour toi, l’unique. Je serai ton amour car tu es mon Amour.

Avant toi il n’y eut personne, après toi, il n’y aura que la Mort.

 

De tout temps je t’ai connu et je ne le savais pas. Maintenant je sais.

 

Je n’ai pas trouvé de mots pour te parler, tu n’as pas inventé de mots

pour m’aimer. Mais il a suffi d’un regard.

 

Nous nous sommes vus et nous avons souri.

Il n’y eut qu’une vision, un seul sourire».

 

 

 

 

 

In Chants d’amour et d’absence, Editions Empreintes.

 

 

 

 

 

 

 

 

23/07/2011

POEMES CHOISIS (16): CLAUDE ROY

A l’instar de la nature et de la musique, la poésie peut nous être un viatique.

Au fil des jours, je vous proposerai des textes qui m’accompagnent
avec une fidélité indéfectible.

 

 

«Rien, en Poésie, ne s’achève.

Tout est en route, à jamais».

Andrée Chedid

AVT_Claude-Roy_1911.jpg

«L’enfant buissonnier charmeur de sauterelles

couché à la perpendiculaire de la canicule blanc-bleu

l’ébouriffé à plat vendre sur l’été-feu du causse

colle l’oreille à la tête étouffée d’août

au-dessus de la dalle quaternaire sous les couches du temps

 

L’enfant curieux écoute aux portes de la terre…

 

L’enfant dort La sauterelle saute

L’eau chuchote très loin

 

Sais-tu si nous sommes encore loin de la mer ?»

 

 

 

In Sais-tu si nous sommes encore loin de la mer ? Poésie/Gallimard