ID de suivi UA-65326999-1

17/04/2011

POEMES CHOISIS (3): EMILY DICKINSON

A l’instar de la nature et de la musique, la poésie peut nous être un viatique. 
Au fil des jours, je vous proposerai des textes qui m’accompagnent avec une fidélité indéfectible.

 

«Rien, en Poésie, ne s’achève.

Tout est en route, à jamais».

Andrée Chedid

 

 

«J’habite le Possible –

Maison plus belle que la Prose –

Aux Croisées plus nombreuses –

Aux Portes – plus hautes –

 

Des Salles comme les Cèdres –

Imprenables pour l’œil

Et pour Toit impérissable

Les Combles du Ciel –

 

Pour Visiteurs – les plus beaux –

Mon Occupation – Ceci –

Déplier tous grands mes Doigts étroits

Pour cueillir le Paradis –».

 

Liban.jpg

«Des Salles comme les Cèdres –

Imprenables pour l’œil…»

 

Aux Cèdres (Liban).

Photo : gf

 

Les commentaires sont fermés.